Ajin, tome 1 de Tsuina Miura (Scénario) et Gamon Sakurai (Dessin)

Editions : Glénat 
Scénario : Tsuina Miura
Dessin : Gamon Sakurai 
Type : Seinen
Parution : Juillet 2015

Coup de cœur ♥ !

Résumé : 
Le premier immortel fit son apparition sur un champ de bataille en Afrique. D'autres suivirent bientôt, aux quatre coins de la planète. Ces êtres d'un genre nouveau, à la vie éternelle, furent appelés ajin. 
Dix-sept ans plus tard, au Japon, un lycéen meurt sous les yeux de ses camarades. Revenu à la vie, il n'a qu'une alternative : prendre la fuite. Sa tête est désormais mise à prix et la population entière est à ses trousses...  


Mon avis :
Accroooo dès les premières pages.  J’ai vu la pub puis au détour du rayon sur un coup de tête, j’ai pris le tome 1. J’aurai dû prendre les 3 suivants ! Une prochaine fois. =( 

Un jeune garçon découvre qu’il est un Ajin, un être immortel. Oui, les êtres immortels existent mais ils ne sont pas bien vus. Nop !
Kei, le jeune héros de notre histoire, doit s’échapper pour survivre.

C’est à peine qu’on fait connaissance qu’une course contre la montre commence. On n’est pas jetés en pâture dedans, non. On apprend des choses puis BOOM un nouveau rebondissement. On ne s’ennuie pas une seule seconde. Malgré certains éléments classiques, l’histoire est sacrément originale pour ces êtres immortels. Une atmosphère sombre, sanglante, pesante, « angoissante » mais géniale.
Ce premier tome met tout ce que j’aime. La base de l’histoire, des mystères, des gentils et des méchants (mais on ne sait pas qui et qui à peu près, je me méfie en fait), une histoire bien plus complexe qu’elle en a l’air et j’en passe. Pour vous dire, je me suis régalée  du début à la fin. Mon cœur battait à un rythme assez bizarre. En parlant de rythme, c’est assez soutenu, il y a plein de rebondissements et de retournements. On n’a pas le temps de dire ouf, que ça repart pour un tour.  C’est terrible. ♥
A la fin, je suis restée septique. Perso je me dis : « est qu’il va se faire avoir ? » Beh oui, on ne sait jamais qui on croise. Je n’aurais certainement pas pensé comme lui, mais du tout. Le temps de réflexion, tout ça, tout ça. =P Au moins, c’est parti pour l’aventure ! =D 
Pour les dessins, de Gamon Sakurai, ils sont bien faits et réalistes.


Ce premier tome nous met l’eau à la bouche. On ne veut pas le quitter une seule seconde et on ne s’ennuie pas. Il est entraînant, intriguant et l’histoire est vachement originale. Perso, ça me dit rien, enfin peut-être l’idée mais le lire nop. Les rebondissements sont souvent et on s’interroge tout au long de notre lecture. C’est sombre, sanglant et totalement accrocheur !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy