Le Noir est ma couleur, T1 - Le Pari de Olivier Gay

Editions : Rageot
Collection : Hors Collection
Auteur : Olivier Gay
Couverture : Stéphanie Hans
Parution : 4 Juin 2014


Coup de cœur ♥ !


Résumé :
Adolescents, Alexandre et Manon sont dans la même classe mais s'ignorent. Lui, bad boy séducteur et boxeur, attend avec ses copains au fond que les cours finissent. Elle, est la meilleure élève. La plus secrète aussi. Un jour, pour gagner un pari, Alexandre invite Manon à boire un pot. Au détour d'une ruelle, il la découvre attaquée par une dangereuse créature. Il vient à son secours. Mais qui est vraiment Manon ?



Mon avis : 
OH MES DIEUX, un gros coup de cœur pour ce premier volet. J’avoue que je ne m’attendais pas à ça et dès la première page l’auteur m’a conquise. 

Manon et Alexandre sont deux lycéens que tout oppose. Elle est la première de la classe et lui, beh, un peu bad boy – j’en-ai-rien-à-faire. Lors d’un pari avec ses potes, Alexandre veut sortir avec Manon dont cette dernière semble coincée parait-il d’après les adolescents (préjugé numéro 1 qui fait sourire).  Un soir, il vole à son secours… Niark niark niark !

Pourtant au début, on se demande ce qu’est l’histoire. J’ai adoré les personnages.  Nous suivons les héros : Alexandre et Manon. Sérieusement, j’ai aimé leur façon de penser, de dire, leurs personnalités. Ils sont tellement naturels, adorables, attachants et avec un certain tempérament chacun. Evidemment, ils ont des préjugés mais ça m’a fait tellement rire et en plus, ils évoluent et apprennent à se connaitre. Je n’ai pas vu le temps passer pendant ma lecture et quand j’arrivais à la fin, mon estomac se nouait car je n’avais pas la suite. Il se nouait un peu aussi à cause de ma lecture.  C’est un peu calme avec des piques BADABOOM ! =D

Alexandre est un peu un dur à cuire, le bad boy du lycée. Pourtant, on a envie à la fois de rire et de le taper au début, il nous montre le dessous de sa carapace. Il mûrit, prend conscience et il n’a pas eu la vie facile. J’arrive à la fois à le comprendre sans le comprendre vis-à-vis de sa famille.
Manon est une jeune fille sérieuse en apparence, mais derrière, son caractère prend le dessus surtout dans ses pensées. Elle est un peu comme Alexandre sur les apparences et elle va découvrir plusieurs choses. =) Elle est courageuse et réelle, ce n’est pas une warrior et heureusement d’ailleurs ! 

On avance doucement et on fait la connaissance des personnages et de l’univers. L’histoire se met en place, on bascule dans un monde et on veut se jeter dedans car les petits informations nous donnent envie de tout connaitre. Je ne veux pas parler plus de l’histoire, surtout que la 4e de couverture de dévoile pas grand-chose. Je vous laisse la surprise. 
L’histoire est géniale. J’ai pris plaisir à parcourir les pages, à connaitre les personnages, nos deux héros que tout oppose. Manon cache un secret et je ne m’attendais pas à ça. C’est vrai qu’on le sait (dès le départ) quand on se projette dans son premier chapitre mais j’ai été agréablement surprise. Olivier Gray crée son propre monde, construit un univers en couleur. =p HA HA ! L’écriture est fluide et on est dans la tête des protagonistes, on rigole assez souvent.
Je me suis régalée à voir défiler les pages. J’ai eu souvent peur, avec ces péripéties. Je cherchais aussi par rapport au titre et c’est vers un moment donné qu’on voit le lien entre le titre de la saga et notre lecture. 
Il y a énormément de références à des films, des romans ou encore des mangas.  Pour revenir à l’histoire, il y a beaucoup de rebondissements plus au moins gros et on est souvent inquiets d’ailleurs. 


Ce premier tome est prometteur. Les personnages sont attachants. C’est haut en couleur, il y a des petits rebondissements et à la fin, on en demande encore. Je suis devenue accro avec ce premier volet où l’univers pique ma curiosité.  On ne le lâche pas une seconde !



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy