Londres la ténébreuse, T1 - La fugitive de Whitechapel de Bec McMaster

Editions : J'ai Lu
Collection : Crépuscule
Auteur : Bec McMaster
Parution : 4 Avril 2015


Coup de cœur ♥ !


Résumé :
Sans le sou, en charge de ses petits frère et sœur, Honoria Todd s’installe à Whitechapel, où elle espère échapper au terrible lord Vickers. Mais dans cet obscur quartier de Londres, où peu de personnes se risquent, les bandits règnent en maîtres. Et trouver refuge en ce lieu pourrait tout aussi bien jeter Honoria entre les mains du légendaire et redoutable Blade. Ce sang bleu renégat est l’ennemi juré de Vickers. Quand Blade propose justement à Honoria un marché, cette dernière accepte, en échange de sa protection. Mais à ses yeux, est-elle un instrument de vengeance contre Vickers ou sa seule chance de rédemption ? 


Mon avis : 
Honora est une jeune femme qui s’occupe de son frère et de sa sœur après la mort de leur père. Pour pouvoir échapper à Vickers, un sang bleu (« vampire »), elle doit se réfugier sur le territoire du diable de Whitechapel, Blade. Ce dernier, veut savoir ce qu’elle cache et la veut aussi. =P


L'univers est fabuleux. Je suis tombée amoureuse des lieux sans les odeurs. =P Comprendra qui pourra. Ce monde est captivant surtout la mécanique et cette touche Steampunk. Cette dernière est partout et fascinante. L'auteur a su mettre ses idées qui vont parfaitement au monde. En plus l'uchronie est vraiment un avantage.
Chaque page est dans un sens « surnaturel ». La ville est imprégnée de "magie" avec ses "vampires" tout en ayant une sacrée touche Steampunk et redoutable. Une certaine tension monte. L'histoire est prenante. On se demande où on va et petit à petit ça s'éclaircit. J'apprécie le concept de cette intrigue ou ces intrigues. Tout n'est pas clair mais je me demande ce que nous réserve le tome 2 en tant qu'histoire. Il y a encore de l'ombre et plusieurs éléments me cogitent.

Au début j'étais perdue. Je savais qu'il y avait mon genre favori (Steampunk) mais après aucune idée de ce qui se passe dedans. J'ai entendu beaucoup de bien et une envie de me détendre, HOP c’est lu et dévoré. 
On apprend à connaître cet univers et je me posais beaucoup de questions. Tous ces appellations,  noms, informations sans aucune références connues si je peux dire m’ont complètement mise à l'ouest. Mais au fil des pages, on sait qu'est-ce que c'est entre les groupes, les soldats et le règne. Hé hé hé. Ça se construit, les bases sont posées et on sait qu’il y a beaucoup plus de ce qu’on voit. 

Les personnages sont attachants. Au premier coup d'œil Blade est dangereux, calculateur, viril mais en dessous de la carapace il y a un cœur, il tient à ses proches. 
Honora a du caractère, des principes et elle fera tout pour sauver sa famille. Deux personnes qui s'assemblent. Ils évoluent et trouvent tous deux quelque chose de précieux. Ils ne sont pas épargnés et nous avec. J’ai deviné certaines choses mais je me montais toute seule la pression avec l’aide évidement du texte pour beaucoup de rebondissements.


Nous sommes intrigués par tout dès le départ et on n'a pas envie de le lâcher une fois en main. On est embrigadés dans ce Londres ténébreux, mystérieux où les trahisons, complots, illusions, amours et amitiés sont les maîtres. Les personnages sont attachants et facilement complexes comme l'univers. 
Hâte de lire la suite !

Challenge des Pirates, Saint Valentin.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Palimpsestes, T1 - Impressionnisme de Emmanuelle Nuncq

Interview de Georgia Caldera

Effroyable porcelaine, de Vincent Tassy